Brame du cerf 2015 à Boutissaint

Le brame du cerf est un moment magnifique de la vie de la forêt. C’est une période incontournable de l’année pour tous les fans de la vie sauvage. Il est assez aisé d’entendre le brame du cerf, mais il est assez difficile de le voir. Pour pouvoir approcher ces grands mammifères durant cette période si particulière, j’ai pris l’habitude de me rendre au parc de Boutissaint afin de réaliser facilement de belles photos.

 Le brame du cerf dans le parc de Boutissaint

Le parc de Boutissaint est un parc de vision d’environ 400 ha, qui abrite une population de grand mammifères en semi-liberté. Une fois l’entrée passée, vous vous trouvez au milieu d’un espace forestier préservé dans lequel vous pouvez vous promener tranquillement et croiser des cerfs, chevreuils, sangliers et daims. Les animaux sont habitués à la présence de l’homme et se laissent approcher assez facilement (en tous les cas plus facilement qu’en milieu sauvage). Ce parc est un lieu permettant de réaliser assez facilement de jolies photos et d’apprendre à utiliser son matériel pour les conditions spécifiques à la forêt.

Photo de cerf à boutissaintCanon EOS-1D Mark III (300mm, f/7.1, 1/100 sec, ISO800)

Cerf buvant lors du brame du cerfCanon EOS-1D Mark III (300mm, f/5.6, 1/1000 sec, ISO1600)

brame du cerf en foretCanon EOS-1D Mark III (193mm, f/5.6, 1/250 sec, ISO2000)

Lors du brame du cerf, les cerfs du parc, comme leurs congénères sauvages, poussent de longs « cris » et s’affrontent lors de joutes territoriales. Ce spectacle est vraiment fascinant et le parc vous permet d’étre au coeur de l’événement et d’en ramener de somptueux clichés.

Conseils photo pour le brame du cerf

Pour réaliser de bonnes photos du brame du cerf, je conseille de venir tôt le matin ou de partir tard le soir, ceci afin de bénéficier de jolies lumières ou de bancs de brumes fréquents  à cette période de l’année.

Pour la composition, tout est possible : du portrait serré de l’animal en plein brame aux vues plus lointaines montrant l’animal dans son milieu. Les scènes de joutes sont aussi l’occasion de réaliser de beaux clichés. Il faut porter un soin particulier lors du cadrage afin d’éviter les clôtures présentes sur le site car cela donne des images trop artificelles.

Brame du cerf 2015Canon EOS-1D Mark III (300mm, f/5.6, 1/200 sec, ISO1600)

joute lors du brâme du cerf 2015Canon EOS-1D Mark III (300mm, f/5, 1/100 sec, ISO2000)

Pour les réglages, attention à la vitesse et aux conditions de lumière parfois difficiles en sous-bois. Il faudra inévitablement monter dans les ISO pour vous garantir une vitesse suffisante. Je vous conseille fortement l’utilisation du trépied pour limiter au maximum les risques de flou de bougé. Pour mémoire vous pouvez consulter mon article sur la sensibilité ISO dans la partie technique du blog.

Brame du cerf 2015 : photos souvenirs

Voici quelques photos réalisées cette année lors du brame du cerf. Toutes ces photos sont réalisées dans le parc de Boutissaint.

photo de cerf en foret pendant le brameCanon EOS-1D Mark III (300mm, f/5, 1/125 sec, ISO2000)

Brame du cerf à boutissaintCanon EOS-1D Mark III (223mm, f/7.1, 1/640 sec, ISO640)

portait de cerf qui brameCanon EOS-1D Mark III (276mm, f/5.6, 1/800 sec, ISO800)

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager et à le commenter.

A bientôt sur photo-sauvage.

Mathieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *