Comment réussir son arrière plan (bokeh)

Difficulté : 2 etoiles

Réussir son arrière plan (ou bokeh en langage photographique) est capital en photo. Avoir bien réglé son reflex et bien composé son image ne sert à rien si votre arrière plan est brouillon et vient ruiner tous vos efforts.

Objectif  : maîtriser l’arrière plan

Pour illustrer cet article, nous allons prendre comme exemple le cas de prise de vue depuis un affût, pour réaliser des photos de passereaux à la mangeoire. L’arrière plan est l’un des premiers éléments à prendre en compte, avec l’orientation par rapport au soleil, lors de la préparation de votre affût. Si l’arrière plan de votre mangeoire comporte de nombreux éléments parasites, le rendu final de votre photo sera brouillon. En effet, le regard du spectateur sera attiré par les éléments présents dans votre arrière plan et se détournera du sujet principal, ce que nous voulons éviter. Alors comment maîtriser ce fameux bokeh et quels éléments influent le résultat?

Ma méthode : peaufiner la mise en place

Il convient tout d’abord de respecter quelques règles de base :

  • le sujet doit être à la même hauteur que l’appareil, déjà pour éviter les photos en plongée ou en contre plongée pas toujours esthétiques, mais surtout pour éviter tout changement brutal dans l’arrière plan. Prenons un exemple, la branche où se pose les oiseaux est légèrement plus basse que votre appareil. Le sol est en gazon et l’arrière plan est une haie de laurier situé à bonne distance. Le fait que l’appareil soit plus haut que la zone du sujet risque de faire apparaître dans l’arrière plan une ligne horizontale délimitant la zone ou le sol rencontre la haie, comme sur la photo suivante.arrière plan avec défauts Si le sujet est plus haut que l’appareil c’est le ciel qui risque d’apparaître sur vos clichés ce qui est encore plus néfaste je trouve.
  • la distance entre le sujet et l’arrière plan doit être la plus grande possible, ceci afin de bien flouter l’arrière plan et ainsi le rendre esthétique.
  • l’arrière plan ne doit pas, dans la mesure du possible, contenir d’objet ou de forme trop linéaire ou sphérique et surtout trop contrasté par rapport au reste de l’arrière plan. Ces objets risqueraient en effet d’apparaître comme des tâches ou des lignes qui ne seraient pas trop esthétiques et distrairaient le spectateur (dans le mauvais sens du terme).Arrière plan à revoir

Pour réussir à maîtriser son arrière plan, il convient généralement de faire quelques essais. Soit avant l’installation en se positionnant à l’endroit estimé de l’affût et en vissant une cible située dans la zone du futur sujet, soit après l’installation de l’affût en analysant les résultats des premières séries de photos. Une fois ces premières photos analysées, à vous de comparer le résultat de l’arrière plan obtenu avec l’arrière plan que vous voyez pour effectuer les petites corrections nécessaires.

Gardez à l’esprit que votre arrière plan est un élément capital de votre photo. Vous pouvez toujours l’améliorer en ajoutant des touches de couleur, en modifiant légèrement la position du sujet, en déployant un filet de camouflage sur les arbres qui ont perdu leur feuillage etc… Pensez juste à bien valider les changements en réalisant des clichés avant / après et en analysant bien tous les éléments de votre arrière plan.

Bien entendu, je ne le rapelle pas, mais utiliser une grande ouverture permet de flouter l’arrière plan et ainsi de masquer certains défauts. Si vous rencontrez des difficultés avec ce concept, je vous invite à lire cet article sur l’influence de l’ouverture.

Les résultats.

Pour illustrer cet article un petit exemple d’arrière plan maîtrisé.

passereau et arrière plan maitriséCanon EOS-1D Mark III (250mm, f/5, 1/250 sec, ISO2000)

Si cet article vous a plu, alors n’hésitez pas, partagez-le ou laissez un commentaire. Si vous n’êtes pas d’accord ou si vous voulez des compléments, laissez un commentaire et je vous répondrai.

A bientôt sur photo-sauvage.fr

Mathieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *