Libellule : tout pour réaliser sa première photo.

J’ai récemment eu la chance de pouvoir passer quelques jours chez une amie dans le sud de la France. Le soir de mon arrivée mon regard est rapidement attiré par une libellule volant au milieu des bouquets de lavande, puis une autre et finalement je découvris que son jardin en était rempli. Il n’en fallait pas moins pour que je sorte le matériel photo et que je vous livre ces quelques conseils.

Matériel utilisé pour photographier la libellule.

Pour réaliser mes clichés de libellules, j’utilise mon matériel macro. Vous savez celui que je vous conseillais pour débuter en macro pour 65€.

Bien entendu vous pouvez utilisez un objectif macro comme le 100 mm macro de chez Canon. Mais vous pouvez également utiliser votre téléobjectif. Ces deux solutions offrent l’avantage d’être plus simples à mettre en œuvre mais pour un coût plus élevé.

Approcher les libellules.

Les libellules malgré leurs tailles sont des insectes relativement craintifs et il faut ruser pour pouvoir les approcher de suffisamment près et pouvoir leur tirer le portrait. Voici une série de conseils pour y parvenir :

  1. Faites attention à votre ombre : si elle passe sur l’insecte, c’est le décollage assuré. C’est pour eux un signal de danger, le signe q’un prédateur est à l’approche.
  2. Si possible, portez des vêtements de couleur neutre et pas trop « flashy ». Inutile bien sûr de sortir la « Ghillie Suit« .
  3. Approchez doucement sans geste brusque en progressant par étape. Laissez, si on peut dire, le temps à l’insecte de s’habituer à votre présence. Profitez de votre approche pour réaliser des plans larges de l’insecte dans son habitat.
  4. Si malgré vos efforts la libellule s’envole, ne bougez pas. Patientez quelques instants au même endroit car la libellule a sur son territoire des postes de surveillance sur lesquels elle fini par revenir. Donc avec un peu de patience et un minimum de chance la belle va revenir se poser devant vous et vous pourrez continuer votre approche.
  5. préférez le début et la fin de journée pour faire vos photos. Deux raisons à cela:
    • Le matin de bonne heure, les libellules sont couvertes par la rosée et donc ne peuvent pas s’envoler. Cela en fait des proies faciles et en plus, les gouttes de rosée sont du plus bel effet. Le soir quand le soleil se couche les insectes se préparent pour la nuit et sont beaucoup moins agités qu’en plein milieu de la journée.
    • Le matin et la soirée offrent des lumières magnifiques mais ça vous le saviez déjà ! 😉

Photographier les libellules.

Pour la technique photo en elle-même pas de grosses difficultés.

Si comme moi vous utilisez un montage avec bagues allonges ne montez pas trop de bagues sinon la libellule ne rentrera pas dans le cadre.

Pensez à gérer la profondeur de champs à l’aide du diaphragme (un petit rappel sur l’ouverture et le diaphragme) de manière à avoir une zone de netteté suffisamment grande tout en floutant l’arrière-plan pour obtenir de jolis fonds.

Ici, une petite difficulté car la libellule a deux grandes ailes et un corps très long, donc difficile d’avoir la netteté sur l’ensemble de l’insecte. Il faudra choisir quelle partie vous voulez mettre en évidence ou alors faire des photos du « dos » de la libellule, seule façon d’avoir l’ensemble totalement net. Attention toutefois : pour faire une photo de dos, les conditions de prise de vue ne permettent pas toujours une grande stabilité alors vérifiez que votre vitesse n’est pas trop basse.

Voila après ces quelques conseils voyons maintenant les résultats que vous pourrez bientôt obtenir 🙂

Photos de libellule.

libellule de faceCanon EOS-1D Mark III (0mm, f/0, 1/160 sec, ISO500)
Libellule marseillaiseCanon EOS-1D Mark III (0mm, f/0, 1/320 sec, ISO500)
debuter photo libelluleCanon EOS-1D Mark III (0mm, f/0, 1/200 sec, ISO1000)

Vous pouvez retrouver ces photos parmi celles de la galerie consacrée aux photos de libellule.

J’espère que ces conseils vous auront aidé pour réaliser vos premières photos de libellule. N’hésitez pas à partager, à me donner votre avis en commentaire et à compléter l’article par vos propres conseils et expériences. Les commentaires sont là pour ça.

A bientôt sur photo-sauvage.

Mathieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *