Macro de printemps : première sortie photo

Après un hiver plutôt chaud durant lequel ma mangeoire n’a pas été trop visitée, il me tardait  de réaliser mes premières sorties macro de l’année. L’arrivée du printemps m’a enfin permis de me faire plaisir. Laissez moi partager avec vous ce moment.

Quoi photographier en macro de printemps

Les premiers rayon de soleil, réchauffement de l’air et les jours qui rallongent sont autant de signes qui ne trompent pas : le printemps est là. Avec lui la nature se réveille et nous offre de nombreux sujets de photographie. C’est une saison agréable pour réaliser de belles sorties macro, surtout lorsque l’on débute dans le domaine. En effet à cette période les insectes sont encore peu nombreux et la nature nous offre plutôt des fleurs et de l’herbe verte comme sujets. Ils ont l’avantage pour débuter en macro de ne pas bouger et d’être de taille souvent importante ce qui permet de faire la mise au point plus facilement et de pouvoir recommencer les prises de vue jusqu’à obtenir le résultat souhaité. Pour moi, macro de printemps rime avec fleurs et gouttes d’eau dans l’herbe.

Plus tard dans la saison les sorties macro de printemps pourront s’orienter vers les premiers insectes et notamment les éclosions de libellules qui sont un moment magique pour le passionné de macro. Je vous en parlerai le moment venu mais vous pouvez visiter ma galerie sur les libellules pour vous faire une idée.

Petit rappel des bonnes pratiques macro

Règle de base une : se mettre à hauteur du sujet. Si vous photographiez une pâquerette, à hauteur du sujet cela veut dire être allongé par terre. Alors oui on peut se dire que les gens vont nous prendre pour un fou furieux en nous voyant allongé de la sorte mais c’est le meilleur moyen de réaliser de beaux clichés. Pourquoi ? si vous vous mettez à genoux par exemple pour photographier un pâquerette, le sol sera juste derrière et ne vous offrira pas un joli arrière plan. Allongé par terre c’est toute la praire derrière la pâquerette qui formera l’arrière plan donnant un résultat bien plus agréable. En étant allongé par terre vous allez aussi avoir la possibilité de laisser quelques brins d’herbe entre le sujet et vous et ainsi créer de joli flou encadrant le sujet.

Règle de base deux : bien se caler. Si vous avez suivi la règle de base une cela ne devrait pas être trop dur. Allongé par terre vos coudes seront naturellement posés par terre et ainsi bien calés. Si vous photographiez des fleurs d’arbres fruitiers par exemple c’est plus compliqué. Vous pouvez dans ce cas-là utiliser un trépied. Être bien calé est essentiel pour réaliser une mise au point correcte et pour éviter les flous de bougé.

Règle de base trois : varier les compostions et les rapports de grandissement. Vous avez le temps, la pâquerette ne vas pas se sauver. Commencer par des plans larges avec un rapport de grandissement faible pour montrer le sujet dans son environnement. Jouer avec la profondeur de champs pour faire la mise au point sur une seule pâquerette du groupe et placez-la sur un point de force de la composition. Tourner autour du sujet pour varier les prises de vue (de face, de profil, de 3/4) et varier les arrières plans. Ensuite, augmenter le rapport de grandissement pour faire des portraits serrés et montrer des détails subtils et finissez au plus grand rapport pour faire plonger le spectateur dans un monde miniature qu’il ne soupçonne pas. La macro nous offre de nombreuses possibilités de création, il faut prendre le temps de les explorer.

Quelques photos de ma première sortie macro de printemps 2016.

Pour finir cet article, voici quelques photos issues de mes sorties macro de ce début de printemps 2016.

macro de printempsCanon EOS-1D Mark III (0mm, f/0, 1/320 sec, ISO200)
macro de printempsCanon EOS-1D Mark III (0mm, f/0, 1/80 sec, ISO1000)
macro de printemps en fleurCanon EOS-1D Mark III (0mm, f/0, 1/200 sec, ISO1000)
fleur violette en macro de printempsCanon EOS-1D Mark III (0mm, f/0, 1/125 sec, ISO160)

A bientôt sur photo-sauvage.

Mathieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *